Groupe Cascades : Comment adapter l’amélioration continue de la maintenance en temps de pandémie?

Écrit par | Pandémie

Il y a quelques semaines nous avons demandé à nos abonnés de soumettre un témoignage à propos de leur expérience de gestion de maintenance pendant la pandémie. 

Le sujet en question était : « comment avez-vous adapté votre organisation et la gestion de la maintenance et fiabilité en ces temps de pandémie ? »

Nous vous invitions à découvrir le témoignage ci-dessous de Martin Gagnon, Superviseur COE Amélioration Continue chez Cascades :

Présentement nous avons deux volets en cours pour la maintenance, 1- Implantation d’un nouveau CMMS dans nos usines et 2- Support et coaching après implantation. (Note : nous avons adapté nos formations sur l’Amélioration Continue)

Comme nos implantations du CMMS ont été faites dans 3 usines des États-Unis (2020) et une au Canada (Ontario, fin 2020),  nous avons dû transformer nos formations présentielles en formations à distance.

Nous utilisons la plateforme Microsoft TEAMS pour toutes nos formations à distance de même que pour le coaching.

Nous avons dû retravailler sur le matériel de formation. (Durée des formations à distance, quantité de personne formée en même temps (limitation de Microsoft TEAMS), fréquence des formations par semaine, etc.)

Le gros défi était de déterminer comment faire des exercices d’apprentissage à distance et de s’assurer que tous les participants aient acquis les compétences à la fin de chaque formation.

Nous avons commencé par suivre une formation sur la conception des formations virtuelles (les concepts, façon d’apprendre, etc.)

Par la suite nous avons commencé à adapter nos formations existantes et nous avons créé des exercices d’apprentissage des compétences sous forme de simulation, ce qui fonctionne bien présentement.

La plateforme Microsoft TEAMS nous permet maintenant d’avoir des meilleurs échanges avec les usagers, ce qui n’était pas aussi simple en mars 2020.

Nous formons des nouveaux utilisateurs à tous les mois et on effectue du coaching à toutes les semaines.  Je peux vous dire que c’est plus efficace présentement car je n’ai plus de voyagement (perte de temps dans les aéroports et les déplacements automobile, etc.) et surtout je peux supporter plusieurs usines différentes dans la même journée.  Nous sommes en train de regarder nos formations sur la gestion de la maintenance et fiabilité et de les transformer en virtuelles.

Vous désirez soumettre votre propre témoignage ? Envoyez le directement à [email protected]

Pour obtenir plus de contenu comme ceci directement dans votre boite de courriel, inscrivez-vous à notre infolettre en cliquant sur le bouton ci-dessous (gratuit).

Last modified: 30/03/2021

2 Responses to :
Groupe Cascades : Comment adapter l’amélioration continue de la maintenance en temps de pandémie?

  1. Victor G dit :

    Bonjour,

    Votre article c’est très intéressant, d’abord que je crois qu’un des principaux défis en temps et après pandémie pour les gestionnaires de maintenance, c’est de bien identifier les changements de comportements des équipements, de la production, de la consommation et la chaîne d’approvisionnement, car à nos jours sont des facteurs qui vont influencer la demande et en conséquence le prix et délai de livraison.

    Bref, former de bons gestionnaires et planificateurs, sera un des axes clef pour bien réussir la mission d’une organisation.

    Mes salutations.

  2. Dans notre cas, outre les mesures standards de télétravail ou “télétravail sur site” (réquisition de salles peu occupées sur site pour y travailler en télétravail tout en restant sur site), nous avons développé un logiciel nommé “VeoCoach”.
    Ce logiciel permet une digitalisation active des procédures de maintenance. Ce logiciel communique à l’externe, informe, conseille, permet de visualiser par des photos ou très courtes vidéos les actions à effectuer, valide et rédige les rapports détaillés de toutes les maintenance. Grâce à ce logiciel une personne avec peu ou aucune formation peut effectuer toutes les maintenance sans aide et sans le moindre risque d’erreur.
    Il devient donc inutile d’accompagner les nouveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Étude de cas : formez vos opérateurs avec l’aide d’un jumeau numérique

Comment réduire les risques et les temps d’arrêt des installations, tout en augmentant l’efficacité des opérateurs et en les préparant...

Fermer